E.H.P.A.D. 
St Jaques et St Christophe

14220 Cesny-Bois-Halbout

Tél : 02 31 78 31 68
Fax : 02 31 78 08 49


image

La maison de retraite de Cesny en haut du top 20 !

  • Les pensionnaires sont dans un environnement non médicalisé (du moins d'apparence), pour être comme à la maison !
    Les pensionnaires sont dans un environnement non médicalisé (du moins d'apparence), pour être comme à la maison ! | 

Sur le site de l'Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes de Cesny-Bois-Halbout, on accueille et soutient les autres depuis plus de 800 ans.

L'histoire

Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Sous cette appellation un peu triste, on imagine un lieu sombre. Un cliché balayé par la note reçue par l'établissement de Cesny-Bois-Halbout. 9,7 sur 10. Un score à trois dixièmes de l'excellence, mais qui suffit largement pour arriver en tête du classement de la vingtaine d'Éhpad visités pour attribuer cette notation.

Un « palmarès » établi par une commission d'évaluation des conditions d'hébergement dans les Ehpad composée des élus du département et des représentants de son conseil.

1 000 ans pour les autres

Depuis presque un millénaire, 850 ans plus exactement, le site de Cesny-Bois-Halbout est dédié... aux autres. Il faut remonter au XIIe siècle pour comprendre. À l'époque, un seigneur de la motte de Cesny, riche de terres entre Fontenay et Thury, décide de créer sur le site un hospice pour les lépreux, dans la chapelle. Une léproserie.

Après l'Histoire et ses rebondissements, tout comme le temps et son oeuvre, il ne reste sur site que la chapelle à admirer. Restons dans le passé pour ouvrir un nouveau chapitre. C'est à partir de 1815 que l'hospice connaît des agrandissements considérables. Les nouveaux locaux, et différents services, sont quant à eux accessibles entièrement depuis février 2014.

Stéphane Tillard, le directeur, lance : « Un Ehpad est avant tout un lieu de vie, et non plus seulement un lieu de soins. L'histoire de ce site fait perdurer la vocation de l'aide à la personne. »

Il faut avouer que l'Ehpad Saint-Jaques et Saint-Christophe (74 résidents dont 34 au pôle Alzheimer plus 24 foyers logement) ressemble, de l'extérieur, à un centre de loisirs. Il faut s'approcher un peu des hautes baies vitrées pour apercevoir des cheveux blancs en train de déjeuner.

Tout, du sol au plafond, respire le neuf. Si la très haute note attribuée peut alors se comprendre, le directeur tempère : « Il n'y a pas que cela qui rentre en ligne de compte. Et il est important de préciser que les autres établissements du classement accueillent également leurs résidents dans de très bonnes conditions. » A noter que les 20 établissements sélectionnés sont tous publics et 100 % habilités à l'aide sociale.

Éviter les médicaments

Si l'Ehpad caracole en tête du classement, c'est aussi qu'ici, on tente de minimiser l'utilisation de produits médicamenteux. « Nous disposons par exemple de jardins thérapeutiques, qui permettent les échanges et la communication de la personne avec son environnement. »

Et ce n'est qu'un début. « Il y a aussi un parcours santé. »

 
Tonus musculaire, souplesse articulaire, coeur plus efficace, prévention des chutes. L'Ehpad dispose également d'un Pôle d'activités et de soins adaptés (Pasa), qui maintient le résident dans un cadre de vie proche de son domicile dans un environnement chaleureux, familial, simple et fonctionnel. Mobilier, agencement et décoration ont été choisis selon des critères traditionnels, pour s'éloigner le plus possible de l'univers médicalisé.

 

À cela s'ajoutent des matinées beauté, entre coiffure et esthétisme. « Nous avons également créé une ferme pédagogique avec poules et lapins. La personne soignée devient alors le soigneur. »

image

 © Copyright 2017 EHPAD ST JACQUES ET ST CHRISTOPHE Tous Droits Réservés
plan du site
Devis site Internet